Livraison gratuite pour les commandes de plus de 175 $ in Canada et 250 $ à l'international

Choisir la bonne courbure pour les extensions de cils

0 Commentaires

Choisir la bonne courbure pour les extensions de cils

Il n'est pas évident de choisir un type de courbure parmi d'autres pour les extensions de cils. Pourtant, en tant qu'artistes des cils, il est essentiel que nous sachions comment choisir et pourquoi.

La plupart du temps, nous devons être, disons, plus ou moins dictatoriaux pour aider nos clients. Ceux-ci peuvent effectivement être agressifs, essayant de convaincre les artistes des cils de faire certaines choses selon ce qu'ils pensent être bon pour eux. Cependant, dans de nombreux cas, ce que les clients veulent n'est pas toujours la meilleure option ! C'est pourquoi il est de votre responsabilité de prendre une décision plus déterminée pour aider vos clients.

Vous devrez considérer de nombreux facteurs tels que le style personnel, l'apparence et les produits professionnels utilisés. Dans cet article, nous allons voir les différents types de courbures et quand il convient d'utiliser chaque type, en tenant compte de tous les aspects mentionnés ci-dessus.

Types de courbures

Types de courbures

Il est toujours bon d'avoir à l'esprit une grande variété de courbes à tout moment : vous ne saurez jamais qui sera votre prochain client(e). Vous devez réfléchir vite et intelligemment au moment de choisir les extensions pour votre client(e). Pour y parvenir, vous devez d'abord vous informer sur les courbures les plus fondamentales.

  • La courbure Jest la plus naturelle, ce qui veut dire qu'il n'est pas très courbé ! Cette courbe n'est pas utilisée très souvent pour cette raison, mais peut toutefois donner les meilleurs résultats dans des cas spécifiques.
  • La courbure Boffre une courbure simple avec un peu plus de relief et est donc plus favorisée que la courbure J.
  • La courbure Cest la courbe la plus populaire en raison de l'effet yeux ouverts qu'elle apporte. Cependant, ce type de courbure n'est pas encore trop radical.
  • La courbure Ddonne plus de relief et une ligne de cils plus visibles. Les extensions de ce type accordent plus de drame à leur porteur.
  • La courbure Lapporte, comme son nom l'indique, la forme d'un L et permet de relever davantage la ligne des cils.

La courbure

En plus de celles-ci, il existe des courbes hybrides qui sont de plus en plus populaires :

  • La courbure CC : ces cils sont plus recourbés qu'une extension de courbure C, mais moins que celle en D.
  • La courbure LC : ce sont des cils avec une base droite semblable à une courbure L normale, mais recourbés comme un C-Curl.
  • La courbure LD : ces cils sont proches à ceux en LC sauf qu'ils se courbent comme les D.

Il existe également d'autres courbures : DD, F, G, E et bien plus encore, néanmoins pour les besoins de cet article, nous ne mentionnons que les plus courantes. 

Quand utiliser les différents types de courbes ?

De même que leur nom varie, les fonctions principales des différentes courbes diffèrent pareillement. Nous allons passer en revue toutes les courbes répertoriées et vous donner un aperçu de chacune d'entre elles. L'objectif est de vous apporter une idée plus claire de la meilleure façon d'utiliser un type de courbe.

Comme nous l'avons dit, la courbure J n'est pas très courbée, constituant ainsi la courbure la plus proche des cils naturels. La plupart des clientes préfèrent quelque chose de plus dramatique. En revanche, certains clients préfèrent une allure plus conservatrice avec des cils droits ou pointant vers le bas. Dans ce cas-là, la courbure J est une bonne option pour eux.

La courbure B offre un peu plus de relief et de confort. Elle convient à ceux qui ne veulent pas que les cils irritent leurs coins internes.

La courbure C est la plus utilisée pour son effet yeux ouverts.

La courbure D convient à ceux qui veulent un look spectaculaire ! Elle donne plus de relief et ne va pas les décevoir.

La courbure L a une forme intéressante qui peut plaire à certains clients.

Les CC, LC et LD sont plutôt une question de goût personnel, mais leur dynamique fonctionne de la même manière que les précédentes. Pour les utiliser efficacement, il faut savoir comment fonctionnent les courbures classiques.

Il y a aussi la question du diamètre et de la longueur à considérer quand vous voulez déterminer la bonne courbe à utiliser. Il arrive parfois qu'un type de courbe ne fonctionne pas avec les cils naturels de votre client(e) en raison de la forme de ceux-ci, ou plus précisément de leur diamètre et leur longueur. Par exemple, pour certains clients aux cils fragiles, une courbe trop longue provoquera éventuellement leur fragilisation.

En fin de compte, c'est à vous de prendre la décision : cet article ne sert que de guide et de conseil. Continuez d'enrichir votre gamme de courbes ! Travaillez avec des praticiens et d'autres artistes des cils pour gagner en expérience et en confiance quand il s'agit de choisir la bonne courbe pour vos clients. Votre décision peut différer quelque peu de ce qui a été évoqué ici, mais le principe de base reste le même : une communication efficace, la prise en compte du contexte et de la morphologie du client, l'apprentissage et la connaissance des techniques vous aideront à avoir la bonne courbe à l'esprit aussitôt que le client se présente.